04
nov

Depuis 1999…

Le projet d’aménagement de la zone Jean de Bouc remonte à 1999. Il avait même reçu l’appui du ministre de l’Industrie d’alors, Dominique Strauss-Kahn. Un changement de gouvernement plus tard, les fonds pour compenser la perte de la mine se sont réduits, permettant la seule création du centre de microélectronique Georges-Charpak. Faute de moyens financiers suffisants, la Ville a vendu les terrains au groupe Perottino en 2008. Depuis, les élus d’opposition reviennent sur le sujet à chaque conseil municipal.

C’est vrai que nous avons du retard, mais il y a eu la crise , argumente Serge Perottino. Et surtout, j’ai refusé l’installation d’entreprises de trop petite taille qui ne correspondaient pas à la vocation industrielle et tertiaire de la zone et étaient moins créatrices d’emplois.

Télécharger le fichier PDF